• Frédérique DUPIN

Le jeu libre : un générateur de vitalité découvreuse!



Amusons nous à décrypter un jeu libre générateur de vitalité découvreuse en forêt!


Je profite des couleurs de l'automne avec ma fille et deux de ses amies dans le Loir et Cher. Elles jouent toute la journée dans un bois attenant à construire leur cabane avec le bric à brac des environs.


"allez on va faire une balade!" "oh !naaaaaaan!"


Au cours d'une balade dans les environs où les enfants traînaient les pieds nous cheminons le long d'un sentier quand soudain :"oh merveille! un imprévu!" les bûcherons ont abattus des arbres et les filles apercevant la galette ronde et nervurée d'un tronc d'arbre s'écrient d'un même élan: "super! une taaaable pour notre cabaaaane"!


Vitalité découvreuse:


J'ai cru entendre leur vitalité découvreuse se déployer telle une tente quechua dans le sous bois du Loir et Cher, la sonnerie du réveil sortir par leurs oreilles, une bourrasque chasser les nuages d'ennui devant leurs yeux! GO, GO, GO! l'ennui de la balade s'est mû en élan vital et l'élan vital en vitalité découvreuse. Plus question de traîner les pieds!


Je m'entends leur dire :"mais vous n'y pensez pas , nous sommes trop loin de la maison, vous ne pourrez jamais porter cette roue de bois jusqu'à votre cabane, elle pèse une tonne!"


On ne peut pas grand chose contre la motivation et la détermination des enfants:


Elles ont bille en tête commencé par porter la galette de bois par deux comme le bouclier du chef du village dans Astérix le gaulois.

C'était trop lourd alors elles ont décidé de le faire rouler chacune leur tour sur le chemin.


Moi, je les ai devancées certaine qu'elles se décourageraient, je les ai attendues 200 mètres plus loin assise le long du chemin... mais que neni , j'ai fini par apercevoir leurs trois silhouettes dans le soleil dont l'une couchée sur la galette de bois pour mieux la faire rouler. J'ai été admirative de tant d' obstination, elles l'avaient tant et si bien poussée leur galette, tirée, que je leur ai proposé de revenir la chercher ...avec la voiture.


" d'accord m'ont -elles répondue d'une même voix satisfaite ,mais d'abord on la cache pour que personne ne nous le prenne" et les voici cueillant à pleine main des fougères et des herbes pour créer une tenue de camouflage à leur tronc d'arbre.


Retour à la maison plein phares avec la grosse galette de bois sous les applaudissements.


Morale de l'histoire:


Si on a de la chance , avec un peu d'obstination on parvient à associer les enfants à une balade en forêt , balade pendant laquelle ils traînent à coup sur la patte mais si jamais ils se fixent un objectif à atteindre alors là plus de plainte, ni de gémissement à la place une volonté farouche: la vitalité découvreuse!


En observant nos enfants, on en apprend plus sur leur vitalité découvreuse:


La vitalité découvreuse est une motivation personnelle, intérieure, associée au plaisir pris dans la tâche et la fierté de l’accomplissement. On la reconnaît à la détermination de l'enfant pendant son jeu et cette détermination dépend de sa motivation personnelle!






17 vues0 commentaire