• Frédérique DUPIN

La peinture à gogo : un atelier de rentrée pour développer la vitalité découvreuse des enfants!



Il ne vous viendrait pas à l'idée de ne proposer qu'une seule poupée pour jouer à un groupe d'enfants ou une seule boîte de kaplas ou une seule petite voiture ou un seul cerceau à tout un groupe d'enfants?

Alors pourquoi ne leur proposer qu'un seul support à peindre ou à dessiner ?

Les enfants rentrent d'un été sans limite, ils ont exploré et joué, ils sont plein d'envies de peinture, de matière, rempli d'une belle énergie faite de courses en extérieur, de grimpette, de châteaux de sable, de dépassement d'eux mêmes.

Je vous propose de surfer sur ce plein d' énergie, de prolonger les acquisitions et les découvertes de l'été en les laissant exprimer toute cette vitalité découvreuse sur des supports en nombre à travers un atelier que j'ai envie de nommer la peinture à gogo!


Ne proposer qu'un seul support de peinture aux enfants les limite en temps et en créativité!


  • Expérimenter la liberté que facilite la récupération :


La récupération permet de laisser expérimenter l'enfant sans souci du coût des supports.

Proposer des supports multiples en libre service aux enfants leur permet de chercher leur geste , de tester des formes, de poursuivre ou pas leur peinture.

Le simple moment de peinture s'apparente alors à une performance artistique , trouve-t-on quelque chose à redire aux artistes contemporains qui multiplient leurs supports ?


  • Bénéfices pour l'adulte:


L'adulte n'est pas stressé pendant la peinture à gogo puisque le support est gratuit et que de toute façon il était destiné à la poubelle!

L'adulte est détendu puisqu'il n'a pas à attribuer une nouvelle feuille de manière arbitraire en fonction du temps qu'il reste pour l'atelier, il ne décide pas si la peinture est finie ou pas...


L'adulte n'est pas du côté du produit fini mais du côté de l'expérimentation des enfants avec son lot de surprises, de mouvements, de vitalité découvreuse, de plaisir!


Il peut rapidement se familiariser avec le profil artistique des enfants , la multiplication des supports permet de découvrir des enfants qui peignent l'abstraction et d'autres qui peignent le figuratif...Autant d'orientations qui permettent à l'adulte de connaître son groupe d'enfants et de faire des propositions ajustées à leurs envies!


Bénéfices pour l'enfant:


L'enfant est très heureux de choisir à quel moment il estime que sa peinture est finie ( il n'est pas soumis à l'obligation de recouvrir toute sa feuille de peinture avant d' en avoir une autre!!)


L'enfant est en réussite puisqu'il choisit de poursuivre ou non la peinture commencée en reprenant une feuille. Sa peinture ne lui convient pas hop! il arrête et prend un nouveau support!

Il sait qu'il a le droit à autant d'essais qu'il le souhaite. ( les cornes de sa vache ressemblent à des oreilles qu'à cela ne tienne il va recommencer sa peinture)


Dans la peinture à gogo, l'enfant est autonome:


Il se lève pour aller chercher lui même son support, il aime cette liberté de mouvement et cette rapidité d'action. Il ne dépend pas du bon vouloir de l'adulte et n'a pas besoin d'attendre , son acte créatif n'est pas interrompu.


L'enfant décide seul de son temps de jeu à peindre :


Certains enfants peignent sur un seul support et sortent de l'atelier tandis que d'autres fourmillent de l'envie de peindre et éprouvent le plaisir d'un atelier qui dure aussi longtemps qu'il choisit d'aller chercher des supports.


La multiplication des supports incite les enfants à aller explorer du côté de l'abstraction :


Au début de la peinture à gogo l'enfant commence souvent par une peinture figurative puis au fur et à mesure des supports il s'oriente vers l'abstraction. Il s'essaie à des coups brefs de pinceaux, superpose les couches de matières, laisse des espaces vierges...il multiplie les jeux de peinture.


A vous de tester la peinture à gogo, j'attends vos retours!

25 vues0 commentaire