• Frédérique DUPIN

Eveil musical at home!

Mis à jour : mars 25



Explorer un maximum d’instruments de musique en famille et avec des amis c’est possible !

Profitez des premières brocantes du printemps pour constituer votre collection d’instruments de musique et vivez en famille un vrai moment de plaisir musical grâce à nos conseils et astuces !

  • Le choix des instruments :

Les choisir avec soin : éliminer la flûte à bec, les batteries de cuisine, tout instrument de torture susceptible de produire des bruits insupportables. On cherche à produire des sons pas à se percer les tympans et à crier sur ses enfants.

Bannir les instruments à pile, la guitare électronique Hello Kitty, la batterie Cars…on cherche à inventer des sons pas à appuyer sur des boutons.

Préférer les instruments en bois, en métal. Généralement quand ils sont agréables à regarder ils le sont à écouter : djembe, guitare, métallophone, bâton de pluie sont un bon début.

Mélanger des instruments mélodiques et rythmiques.

  • Le chef d’orchestre

C’est celui qui va diriger l’atelier, attribuer les instruments, ramener le silence ou au contraire faire exploser les sons. Il donne le tempo, le rythme, l’énergie du big bang ! Les musiciens et le chef d’orchestre ne doivent pas parler avec la bouche mais avec le corps et leurs instruments, évidemment il faut s’exercer !

Le chef d’orchestre dirige avec des mouvements codés :

Fermer les poings : question de survie la première chose à faire est de se mettre d’accord sur un mouvement qui induit le silence. Par exemple : fermer les poings comme si on tenait prisonnier le son pour que les instruments s’arrêtent.

Lever et baisser les bras : quand il lève les bras, le volume sonore augmente, quand il les baisse le volume sonore diminue. Il peut aussi placer les musiciens en deux groupes et demander à chaque groupe de suivre un bras ou l’autre.

Mimer un tour avec son doigt : Poser les divers instruments sur le sol, s’asseoir devant en tailleur jouer et au signal du chef d’orchestre tourner pour changer d’instrument. Il est indispensable de prévenir les enfants qu'ils pourront chacun leur tour tester tous les instruments afin d’éviter disputes et frustrations.

  • Le jeu en solo : les instrumentistes jouent chacun leur tour.

L’installation en cercle permet un ordre de passage naturel qui évite le « c’est à moi ! c’est mon tour ! » qui entravent la qualité d’écoute et de jeu.

On peut décider de se passer le même instrument pour explorer toutes ses possibilités sonores ou d’avoir chacun un instrument devant soi ou d’aller choisir un instrument parmi tous ceux qui sont au centre du cercle.


Avantages :

On peut jouer le temps que l’on veut.

On apprend à s’écouter

On enrichit son répertoire musical de techniques et de styles différents en s’inspirant des idées des uns et des autres.

On distingue indépendamment le son de chaque instrument.

L’instrumentiste est valorisé, on n’écoute que lui ou intimidé on n’écoute que lui !


  • Le jeu à l’unisson, tous les instruments de concert.

On peut expérimenter différents touchers (frotter, caresser, claquer, taper, tapoter), différentes énergies (doux/forts) et différents tempos (rapides/lents).

On a le droit d’entrer et de sortir dans le son comme on le souhaite pour vivre ensemble des moments exploratoires, quelqu’un commence puis un autre entre et encore un autre.

Le batteur devra éviter de finir comme Andrew dans Whiplash !


  • Jeu de l’imitation

Un joueur propose un geste et chacun l’explore avec son instrument. Ex : frotter avec des cymbales, un djembe, un métallophone, une guitare…


  • Jeu d’improvisation :

Donner un thème (la mer, le vent, les monstres, l’été, l’huile…) chacun essaie d’illustrer le thème en utilisant son instrument.


  • Le jeu des musicos :

Exploration des instruments accompagnée de sons de bouches et de bruits corporels pour créer une ambiance sonore de pros !

  • Le musicos écolo :

Créer un paysage sonore avec des objets, des matériaux de récup, des boutons, du papier à bulle, des journaux qu’on agite, du plastique qu’on chiffonne, des bâtons qui s’entrechoquent… Chercher à imaginer une ambiance "shinning" ou " petite maison dans la prairie "

  • Comment favoriser le retour au calme ?

Ranger les instruments un à un.

surprendre les enfants en ne parlant plus que par des gestes.

S’allonger, fermer les yeux.

Retour au calme avec des pratiques corporelles de bien être, des massages, du qi jong…

Retrouvez également nos ateliers d'éveil musical.


49 vues

MENTIONS LEGALES

Petit Pois - Frédérique DUPIN

Siret: 813 133 212 00015

Formateur : 11 75 54073 75

Responsable de la publication : Frédérique DUPIN

                     

PLAN DU SITE

CONCEPT

Qui?

 

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page

NOUS SUIVRE

Abonnez-vous et restez au courant des nouveautés et dernières actus Petit Pois!